Pour prendre RDV, soit par téléphone au 07.63.21.24.73 soit par mail : marie-therese2010@live.fr

jeudi 17 septembre 2015

Mes chers ami(e)s,
Me voici en Bretagne...

Dimanche dernier, je me suis rendue à la Messe du Pardon de Notre Dame de Lotivy près de Kerhostin, qui se trouve être le village au bord de l'océan ou je réside temporairement grâce a un ami merveilleux, en attendant de trouver mon havre de paix

Vous me direz, jusque là Marie Thérèse tu es en vacances !! et en fait, et je répondrais oui et non.

Durant cette messe,voici les mots que le prêtre a prononcés lors de cette célébration du « Pardon » (cela ne s'invente pas), il a cité l’Évangile ou le Christ guérit le sourd muet en lui disant « Ephatha, ephatha... » ouvre toi...

Eh oui, m'ouvrir, m'ouvrir à tout ce que j'ai vécu ces derniers mois car cette fois le Seigneur m'a donnée à traverser des expériences et des évènements vraiment inhabituels jusque là pour moi.

La première étape fut au mois de décembre dernier ou un épuisement général me faisait dormir plus de dix heures par jour... oups Je tenais le coup, tant bien que mal, et le profond désaccord qui allait nous emmener Philippe et moi vers notre séparation prit racine à ce moment là.

J'avais fini par comprendre qu'il était atteint d'un syndrome post traumatique très profond et que seul un travail psycho-thérapeutique au long cours pourrait lui permettre de sortir de cette situation, il passa une batterie d'examens médicaux qui confirmèrent ce syndrome mais... le libre arbitre a fait que ce n'est pas le chemin qu'il a choisit et que ce syndrome a finit par détruire notre couple,

C'est a partir de ce moment là qu'une très profonde tristesse m'envahit et que la mort, l'âme hors, était en permanence dans mon esprit...

La prière, la demande aussi... comprendre pourquoi mon mari adoré allait si mal. Je décidais alors d'aller voir un ou une homéopathe, pour m'aider, me soutenir dans ce que je traversais et comme cela faisait dix ans que je n'avais pas vu de médecin, je priais et demandais a mes anges de me trouver le meilleur médecin. Je pris donc tout simplement les pages jaunes Cette rencontre fut pour moi tout a fait judicieuse car je rencontrais alors une femme médecin extraordinaire qui me donna une dose de Plutonium Nitricum commandée en Angleterre, qui allait arriver à la maison lors de mon séjour a Bruxelles avec Agathe Dudraigne mon amie aromatologue.

Pluton la planète de la renaissance... en même temps au travers de tous ces moments difficiles traversés, j'ai tellement travaillé sur moi !!!!! ouffff le pardon à chaque seconde, la prière, la méditation, puis a nouveau le pardon etc....

et... fin mars un rendez vous important pour moi avec Agathe, une fée, qui connait les huiles essentielles sur le bout des ailes... et nous voilà dans un stage co animé ou la découverte va être pour ma part époustouflante...

Départ pour Bruxelles

Le premier jour du stage nous partons à la découverte de la plante totem de chacun et oh surprise !!! lorsque je sens le Romarin, une image, la vision d'une pyramide …. dans le désert avec une oasis sur la gauche...
Je sens à nouveau cette huile essentielle et la même image apparaît, il n'y a pas de doute là pour moi, je dois aller explorer le voyage que cette plante sacrée me propose, le Romarin, la Rose de Marie...., le soir nous nous installons donc Agathe et moi afin qu'elle m'accompagne dans cette quête de vision

De plus en regardant les propriétés du Romarin nous apprenons que cette plante était brulée à la fin des cérémonies dans les pyramides égyptiennes, il faut aller voir... cette plante me donne un message.

La première journée de Stage se termine et nous nous installons pour une quête de vision.

Agathe imbibe ses mains de l'huile essentielle de Romarin, je suis allongée et elle masse mon crâne, c'est alors que le voyage commence,
Je vois un grand, très grand homme habillé d'une longue robe et qui se trouve a côté d'un enfant avec une couronne en or ornée d'un serpent. Cet homme je sais que c'est moi, je suis grand prêtre d'Isis et de Neth et je conseille le jeune Pharaon, le nom qui vient est Aménophis, nous parlons, en regardant le coucher du soleil sur le Nil. J'aime beaucoup mon Pharaon et prends grand soin de lui donner les meilleurs conseils. Je vois alors des piliers de pierre, un chantier, quelque chose est en construction...

La vision continue, j'entre dans une pyramide ornée à son entrée d'un visage avec la couronne ornée par le serpent, c'est une cérémonie de funérailles, je suis chargé, d'officier a l'inhumation d'une des femmes d'Aménophis.

Le sol est jonché d'objet en or de toutes sortes et des gens s'approchent de moi pour que je leur distribue une boisson qui est en fait du poison, mortel. Ils sont calmes, paisibles et se couchent dès qu'ils ont bu puis s'endorment pour mourir, ils sont nombreux.

Je vais rester quatre heures en méditation dans la pyramide, afin d'être sûr que chacun est bien passé de l'autre côté.

Je reviens un instant de ma vision car un sentiment de culpabilité m'envahit, j'ai tué tous ces gens ? Mais pourquoi ? Agathe m'apaise et me rassure et me dit que nous irons voir cela après...

La vision reprend, je scelle le tombeau, je vois d'immenses blocs de pierre actionnés par une sorte de clé que j'active et qui descendent très vite de chaque coté transversalement, les uns après les autres et qui sont enfouis sous des tonnes de sable.
Je sais que je suis celui qui doit faire cela, une fois la manœuvre terminée je pars dans le désert et rejoins un endroit connu des seuls prêtres. J'entre dans une sorte de tunnel en pierre et marche longtemps dans la pénombre pour arriver dans une sorte de sanctuaire caché du reste du monde. Devant moi un immense bassin rempli d'eau et sur ma gauche des bibliothèques avec des livres. Un puits de lumière formé par un grand trou dans le plafond amène la lumière du soleil. Le sanctuaire est de forme ovale. Je lis et attends patiemment le moment ou « le serpent me dira de revenir ».

Agathe met dans ma main un petit morceau de bois et là je vois un serpent et je comprends que si je connais la médecine homéopathique et qu'elle me passionne depuis si longtemps c'est qu'a cette époque j'utilisais déjà tous les poisons …. principe homéopathique, mais reste la mort de tous ces gens !!!!!

Cette vision dure environ 30 minutes, je reviens en conscience et commence a chercher sur internet.
Je découvre alors que seul le grand prêtre s'adresse au Pharaon, que ce Pharaon est probablement Aménophis 1er dont le règne a commencé à l'age de 12 ans...et dont le front est orné d'une couronne avec un serpent...

Agathe a mal a la tête, je pose ma main sur son front et là elle me dit « ah j'ai abusé du café » je répond qu'il lui faut Aconitum napellus, elle part alors chercher dans sa bibliothèque son livre d'homéopathie et retrouve “par hasard” et alors qu'elle ne pensait plus l'avoir “le livre des morts Egyptiens”.

Je le feuillette bien évidement, et tombe sur un texte qui parle des « candidats au suicide » !!!! des hommes et des femmes qui, étant trop pauvres pour se payer un enterrement digne de ce nom choisissent de profiter de la mort d'un ou d'une notable pour mourir volontairement et ainsi faire ce voyage dans les meilleures conditions pour eux, dans leur croyances que la mort n'est qu'un passage, rien de plus.
Aconitum est prévu pour des migraines associées à une grande peur...

Nous dinons

A nouveau Agathe utilise le romarin et je repars en vision

Cette fois je suis en Atlantide, la cité est envahie par des fourmis géantes, transparentes, mais je n'ai pas peur, tout le monde se cache dans la forêt et à la fin de l'attaque nous repartons vers nos maisons.
Puis je me vois tenir des Tachyons et savoir que pour qu'ils se rechargent il faut les poser au sol dans une forêt ou les fluides énergétiques du sol sont visibles à l'oeil nu!!! Je me vois donc là déposer ces cristaux au sol, puis j'avale une plante qui me fera vivre une expérience de mort imminente…

Autre saut...
Je me vois petite fille en Atlantide, nous sommes cinq enfants qui apprenons la médecine avec un maitre, je me vois déposer sur des petites boules grisâtres des substances issues des plantes, type HE, les gens n'ont qu'a les mettre dans l'eau chaude pour que se diffuse le médicament, ce sont des sortes de concentrés de plantes qui s'absorbent sous forme de tisanes...

Nouveau saut 
Je suis un petit garçon de quatre ou cinq ans, je suis sur une plage et au loin je vois des montagnes très hautes enneigée, je sais que je dois partir, un adulte m'accompagne, je traverse un immense lac a l'aide de barges flottantes successives et me retrouve au pied de la montagne que je dois gravir, j'ai froid et faim. En haut, un monastère ou une moniale m’accueille gentiment, me mets au chaud et me donne a manger, je sais que je suis là pour recevoir un enseignement. qui durera plusieurs années..... je parle avec pleins de gens...

A nouveau, saut de conscience, je suis face a un palais et le mot qui se répète est LE PALAIS D OCTOBRE beaucoup de gens des foules beaucoup de malades, il fait sombre, le palais est immense et je suis à l'intérieur en train de m'affairer..
Je découvre sur Internet que le Palais d'octobre est la résidence d'hiver du Tsar Nicolas II et que lors de la révolution bolchévique ce palais sera pris d'assaut par les révolutionnaires, sans doute un hôpital de fortune ou je serais médecin.

Pour le petit garcon je suis convaincue que le lieu que j'ai vu est le Tibet.... mais Agathe sort de sa bibliothèque un livre nommé Telos, j'ouvre et là, je vois, absolument stupéfaite sur la première page du livre l'image que j'ai vue dans ma vision, et en fait il s'agit du mont Shasta aux états unis, considéré comme une porte de l'Agartha ... tout va très vite, très très vite, les informations se recoupent les unes après les autres, c'est un tourbillon émotionnel mais je prie beaucoup et je me sais et me sens en sécurité

Dans la journée Agathe me parle d'un cristal en forme de pyramide qu'elle me montre, et je continue mes recherches et découvre une photo du Mont Shasta ou se trouve en bas a gauche trois de ces cristaux oups !!! le soir nous repartons en rêve éveillé.

Cette fois c'est dans l'immensité de l'espace que je me vois, vertigineux, mes jambes sont très réactives, j'ai très froid, je sursaute beaucoup et me retrouve aspirée dans un trou de vers, le pont d'Einstein Rozen que j'avais déjà vu auparavant dans une vision ancienne, c 'est un pont de diffraction de la matière ou les atomes circulent à la vitesse de la lumière, c'est très très rapide et puis soudain je me retrouve devant une sorte de « vaisseau » qui a la forme d'une toupie avec laquelle jouent les enfants, comme un hang mais sa matière est faite de métal souple, Agathe dépose alors sur mon front son cristal pyramidal et on crée une entrée sur le flanc du vaisseau dans laquelle je m'engouffre.

Là je me retrouve au dessus d'un océan dans lequel je plonge, je vais jusqu'au fond et je vois alors se dessiner dans le sable un nautile en 4d, j'entre par les pieds dans ce nautile et ma matière se transforme en sable, je deviens du sable, des particules....qui tourbillonnent, j’aperçois une sorte de plateau sur lequel sont posés ces fameux cristaux en forme de pyramides, ils tournent et je sais que l'on est en train de modifier mon ADN comme une réinitialisation de la matière... je reviens alors à ma conscience éveillée et je sors de la vision.
Je sais qu'il va me falloir du temps pour “débriffer” toutes ces visions...

Je rentre a Nohèdes le mercredi...

Le jeudi soir, je clique au hasard sur un film ... ce sont des explorateurs qui partent dans l'espace... ils traversent un trou noir et un trou de vers puis une sphère qui les enmennent sur une planète d'eau ..

Malheureusement mes problèmes avec mon mari sont de plus en plus profonds, une dualité profonde s'installe en moi, comment puis je d'un coté vivre des évènements aussi incroyables et de l'autre coté, dans la matière souffrir émotionnellement à ce point ? Je ne sais pas, j'accepte humblement ce chemin, et je me dis que j'aurais bientôt les explications qui me permettront de comprendre tout cela.

A la mi mai je pars pour le Jura, chez mes amis Colette et Philippe qui nous accueillent Sarah et moi pour un stage. En arrivant, je leur raconte évidement ce qui m'est arrivé a Bruxelles. Sarah a amené un oracle que je ne connais pas du tout et qui s'appelle “L'oracle d'Isis”. Je suis assez méfiante face aux divers tarots et oracles proposés aujourd'hui, je regarde donc dubitative cet oracle mais ma curiosité l'emporte et je me fais un tirage, “juste pour voir”. Assez surprise du résultat de mon tirage qui est semble t'il très juste par rapport à ce que je vis, je me dis que peut être cet outil va me permettre de mieux comprendre ce qui m'est arrivé a Bruxelles et cette vision du grand prêtre d'Isis et de Neth.

En effet, une fois notre stage terminé, le soir, je m'installe confortablement dans le canapé et je me fais un tirage de trois cartes. Alors que je lis mentalement les explications du petit livre accompagnant l'oracle, Sarah, installée elle en face de moi de l'autre coté du canapé, et ne pouvant donc pas voir mon tirage me détaille en fait les cartes les unes après les autres sans que je lui ai rien dit. “Sarah, tu es en train de me dire ce que me disent les cartes !!!” “Ah eh bien c'est sans doute qu'Isis a quelque chose à te dire que tu as du mal a entendre...” “Que veux tu dire ?” “Demande a Isis” me dit elle.
Bon d'accord, je vais demander...
Isis, que veux tu m'enseigner ou me dire ?
Et la soudain, apparait en vision une araignée noire, pendue a son fil de soie !!! oups...
J'explique a Sarah ce que je vois et elle me propose de demander a cette araignée pourquoi elle est là... “Je suis là pour guérir” me répond elle.
Sarah me dit alors “fais moi un soin” et sans que je demande quoi que ce soit, immédiatement le soin commence. Je vois alors mon araignée tisser des toiles de formes différentes entre les organes, des rosaces, des tubes, mettre de la lumières sur certains points d'acupuncture... puis vient le tour de Colette qui elle aussi veut un soin.... idem, des tubes, des couleurs, des toiles... dans les 24 h qui ont suivi des prises de conscience importantes auront lieu pour mes deux si chères amies. Je suis épatée par mon araignée. Le lendemain matin, la maison de Colette voit grouiller sur son sol pleins de petites araignées !!!!

Retour a Nohèdes

Vous savez combien je suis attachée a Dieu et a Sa très Sainte Mère Marie, mais qui est Isis ? Une prêtresse du panthéon Égyptien, ça d'accord, mais quelle place peut elle prendre dans ma vie, face à ma foi en Dieu ? Ma fidélité au Seigneur ne peut supporter l'idée de me tromper de chemin, alors je Lui demande dans mes prières de me dire si ceci est Sa Volonté, de me montrer si je me trompe ou pas....
Le lendemain de cette prière, je recois l'appel d'une amie Parisienne Marida, elle me dit revenir d'un périple à Jérusalem, “sur les pas du Christ” et elle m'apprend qu'elle m'a ramenée une étole blanche qu'elle a déposée sur le sol de l’Église qui a été battit là ou le Christ est né.... j'ai ma réponse, cette bénédiction, ce message là me dit de continuer, que c'est bien la Volonté Divine qui m'enmenne sur ce chemin... seule avec Lui et avec tous les anges qu'il a mis et met en permanence sur mon chemin pour me rassurer sans cesse, car j'en ai besoin, vraiment.

Je parle de tout cela avec toutes et tous mes amis les plus proches, dont Elise, qui m'apprend que depuis près de 25 ans elle a une statue d'Isis et que, autour de cette statue qui trône dans son salon, elle a mis des Orchidées qui font en permanence des fleurs...

Fin Juin, Philippe et moi nous nous séparons, c'est la fin de cette merveilleuse histoire d'amour.

Les larmes, le chagrin, la prière.... tous mes amis me soutiennent, des piliers d'amour qui m'entourent, soyez tous bénis, tous, je vous aime tant..

La dualité, encore et toujours la dualité, d'un coté la tristesse de voir partir l'homme que j'aime, de l'autre l'allégresse de ce que Dieu me permet de vivre et de découvrir....

Au fil de mes recherches sur Isis, je découvre la vie des femmes égyptiennes, le respect dont elles font l'objet dans leur société, l'égalité de leurs droits avec les hommes... Isis, la Vierge Noire que l'on retrouve dans beaucoup d’Églises, et qui au fil de l'histoire de l'humanité est restée associée à la religion.

Je travaille beaucoup avec l'Oracle d'Isis, je m’intéresse beaucoup à cette divine Déèsse.

J'appelle mon amie Nathalie et lui raconte tout cela, elle me dit alors être en train de lire un livre sur les 3 Marie, elle m'explique alors que l'une d'entre elles, sur ordre de Dieu est formée par Isis et m'indique que le signe distinctif des prêtresses d'Isis est un bracelet de bras en forme de serpent, je reste sans voix car ce bracelet, je l'ai, c'est mon ami de toujours, Gilles qui me l'a offert il y a deux ans déjà et je l'avais précieusement rangé dans une boite....

Tous les recoupements se font petit a petit, la matière me dit que ce que je vis est bel et bien ma réalité spirituelle et matérielle, simultanément. Je découvre Dieu dans une dimension insoupçonnable pour moi jusque là. Comme une enfant qui pénètre dans un monde merveilleux qu'elle ne voyait pas encore... et qui se fait jour, sous mes yeux étonnés et émerveillés.

Je vais décider a la mi juin d'aller voir mon fils chéri pour son anniversaire, en Bretagne !!! et là, soudain, alors que je suis assise dans le jardin, me vient une certitude, je sais que mon histoire avec Nohèdes se termine, je sais que je vais venir vivre ici, près de l'Océan Atlanti-que ::: et de mes enfants bien évidement, mais je ne sais pas encore ce que le Seigneur a prévu pour moi dans les jours qui vont suivre.


L'ALEPH
Forte de mon projet de départ et a peine quinze jours plus tard, Je décide de revenir en Bretagne pour trouver un lieu d'habitation et je suis reçue par un couple d'amis, thérapeutes tous les deux.
Je note une dizaine de maisons sur un site d'annonces immobilières, et alors que je m'apprête à prendre rendez vous quelle n'est pas ma surprise lorsque je me rends compte que TOUTES les annonces de maison ont été annulées, ces maisons ont été louées en 48 h !!!! je comprends alors que je ne suis vraisemblablement pas ici pour trouver une maison... Je n'ai donc rien d'autre à faire que de profiter de la Bretagne et de mes amis, c'est alors que mon ami Pascal me propose de me faire un soin en micro kiné et j'accepte avec plaisir.

A la toute fin du soin, alors que je me suis détendue mais que je n'ai rien vu de particulier soudain je vois arriver vers moi une Hydre de lumière qui entre par mon chakra coronal et me traverse de part en part pour sortir finalement par le chakra racine, puis aussitôt après une seconde, mais qui est cette fois recouverte d'écailles et qui effectue le même trajet mais qui elle s'arrete au niveau des cuisses, le message étant que cela prendra un peu plus de temps pour cette Hydre plus “matérielle”, toute proportion gardées bien évidement.

Je raconte ma vision à mes amis.... patience me disent ils... oui c'est logique, de la patience. Le lendemain matin la sensation est descendue au milieu des mollets et mon ami Pascal me propose a nouveau un soin qui permet a l'Hydre de terminer son trajet a travers mon énergie et ma matière. L'Hydre, animal mythique, qui a la possibilité, si on lui tranche la tête d'en faire pousser deux !!!
Rien de plus, je repars donc mais cette fois vers la normandie pour rendre visite à un de mes si chers amis, Paul. Blablacar etc.. la maison de Paul est vraiment très jolie, une jolie normande, toit de chaume, un grand jardin a l'anglaise, un endroit vraiment charmant et en plus il fait un temps magnifique.

Nous profitons tranquillement du jardin, lorsque sortie de nulle part, une petite chatte fait son apparition, tout près de moi et me fait un énorme "câlin de chat". Paul est un peu stupéfait, et me dit que ce chat ne s'est jamais approché a plus de vingt mètres de la maison et que là elle me câline, j'ai compris, c'est sans doute une fée ou une gardienne du lieu et puis même si ce n'est qu'un chat lol un câlin de bienvenue ça fait du bien.

Pour la soirée Paul a prévu d'ouvrir une bonne bouteille de vin que nous dégustons en écoutant de la très bonne musique, c'est un moment très doux, je me sens vraiment bien. J'avais prévu de dire a Paul combien je l'apprécie et toute la tendresse que j'avais pour lui, en toute amitié, mais c'est tout autre chose qui va se passer. Je suis soudain envahie des pieds a la tête par un amour indescriptible, je suis AMOUR, irrépressiblement, je ne peux que tendre ma main a Paul qui y dépose doucement la sienne et là, le temps s'arrête, il n'y a QUE L'AMOUR, plus de pensées, plus de question, un état inconnu de béatitude infinie. Le vide ou le plein je ne sais pas, mais surtout, L'AMOUR SANS CONDITION, un état inégalé même dans mes prières les plus ferventes et les plus profondes puisqu'elles dépendaient de ma volonté de cheminer, alors que là, je ne décide rien, je ne fais que vivre cet instant inouï avec Paul, sans aucune raison apparente, sans aucune intention particulière, juste ÊTRE L'AMOUR, dedans, dehors, partout. Nous vivons un moment de grâce qui reste dans nos mémoires et notre amitié comme un moment plus qu'unique.

C'est mon amie Fatima qui me récupère a Clermont Ferrand pour rentrer a Nohèdes, et à qui je raconte ce qui m'est arrivé... elle me répond, mais c'est L'Aleph dont parle Paolo Cuelo, lis ce livre.

Je commande le livre dès mon arrivée et lis mon expérience dans ces pages... J'ai vécu l'Aleph, le Un, l'Unité, Le Commencement... avec l'Esprit, avec Paul, dans le même cheminement, la même expérience....

Nous sommes le 02 Aout 2015

Le vendredi 14 Aout je commence une Neuvaine a St Thérèse de Lisieux afin de vivre l'Aleph dans la matière avec Dieu, je veux comprendre, je veux être enseignée par Dieu.

J'ai prévu d'aller a nouveau chez mes amis Colette et Philippe, ils m'offrent une voiture que je vais chercher, ce sont "mes anges de la voiture" car je n'ai plus de véhicule depuis le départ de Philippe. Nous sommes le 21 Aout, je vais chercher ma voiture au garage, toute belle, toute révisée, je suis enchantée et si reconnaissante a mes amis !!!! j'ai prévu de partir le lendemain matin et Philippe, le mari de Colette me propose de me "mettre sur la route", j'accepte bien volontiers et en chemin, soudain le voyant de la batterie s'allume, je m'arrête et appelle le garage qui me conseille de passer "vite fait" pour vérifier qu'il n'y a rien de grave... je ramène donc la voiture au garagiste qui me dit qu'il n'y en a pas pour très longtemps, confiante je laisse donc ma valise et mes affaires dans le coffre.

L'après midi se passe et toujours pas d'appel du garage, finalement je le contacte et il m'explique qu'il s'agit de l'alternateur et que la voiture sera prête le mardi soir, je ne pourrais donc pas repartir avant mercredi... sauf que le garage étant fermé je ne peux pas non plus récupérer mes affaires et c'est Colette qui va m'habiller de pied en cape, heureusement !!!! et là elle est l'ange de la "garde robe" lol.

Mais ce n'est pas tout ! Mon portable que j'avais laissé sur la table de jardin dehors se retrouve dans la soirée arrosé par un orage fulgurant, juste le temps de prendre un seau d'eau de dix litres et du coup il ne fonctionne plus... eh oui, quand le Seigneur veut m'expliquer quelque chose il fait en sorte de m'isoler du monde et là pour le coup hein....

Et là ma Colette qui me dit tranquillement, "mais c'est normal, c'est en lien avec les 13 Gardiennes... oui la Gardienne de ce mois ci est celle de la guérison, de toutes les guérisons !!! ah oui c'est logique.... « et la marmotte elle mets le chocolat dans le papier d'alu hein !... »

Bon, il s'agit de chamanisme et je ne connais pas grand chose a ces 13 Gardiennes et je ne m'y suis jamais vraiment intéressée, mais là pour le coup étant donné que Colette et Sarah vont pour ce weekend  là justement !!!! faire la cérémonie chamanique correspondant a la lune du mois d'Aout, me voilà embarquée pour une aventure qui va changer ma vie, une fois encore....

Je continue bien évidement ma neuvaine a St Thérèse je vous le rappelle, sauf qu'au lieu de faire neuf jours de prières et bien j'en fait 10 et le 10 ème jour tombe le 23 Aout, jour de notre départ pour ce weekend  à la montagne. De toute façon je ne peux rien faire d'autre que de les suivre....

Je découvre, le bâton de parole, les méditations aux Gardiennes des 13 lunes et suis émerveillée de la justesse de cette démarche très profonde et en même temps complètement en lien avec ma démarche dans ma foi en Dieu, l'Aleph dans la matière, Dieu me montre, il m'apprend qu'il est le Tout, l'Esprit et la Matière sont indissociables car ils sont le UN, LUI, DIEU, ALLAH, BOUDDHA et ce tout nous le sommes nous aussi. Tout cela je le savais, depuis longtemps mais pour la première fois de ma vie je le vis et ce qui va suivre est mon témoignage authentique et sincère de ce qui m'arrive aujourd'hui. Il n'y a la aucune présomption de ma part ni vanité, je viens juste m'ouvrir a vous de ce qu'il est possible de vivre, au delà de toute intellectualisation ou croyances quelconques, mais surtout au delà de toute volonté personnelle.

Je me disais qu'il me fallait être comme ceci ou comme cela pour avoir la grâce de l'Aleph, alors oui depuis toutes ces années, j'ai beaucoup travaillé sur moi, les prières, les méditations, l'espoir d'un jour vivre Dieu dans la matière, au delà des apparitions lorsque j'étais petite... mais je suis une adulte et retrouver cette confiance d'enfant me semblait bien compliqué... et bien non, finalement, c'est l'enfant confiante en moi qui a ré émergée, l'innocence, la pureté,

Mes amies chamanes en sont témoins, les évènements qui suivent ont été pour moi plus qu'une simple expérience, ils ont été pour moi une renaissance, avec Dieu, dans la matière.

La dernière journée de cette rencontre des Gardiennes des 13 lunes étaient prévues des « constellations », sorte de jeu de rôle ou chacune des participantes incarnait une part de l'énergie a guérir que nous choisissions, tour a tour.

Pour ma part, ce furent la nourriture et le tabac que je choisis comme « éléments toxiques » à ma vie !!! mais que nenni, en fait ils se présentèrent comme des « amis » et non pas des « ennemis » car grâce a eux je conservais un lien avec la matière, et là ma douce Sarah me proposa de m'allonger au sol, ce que je fis, en choisissant tout d'abord pour chacune d'entre elles un rôle, dont celui d'Isis pour une jeune femme prénommée Fanny qui s'était joint a nous le matin même et qui ne me connaissait pas du tout.

Allongée sur le ventre, dans l'herbe, tranquillement entourée de ces merveilleuses femmes, je vis d'abord une caverne dans laquelle je vécu une sorte de « baptême » puis Sarah me dit de continuer à cheminer dans ma vision, et c'est alors que je fus transportée dans une immense caverne ou Isis officiait devant un autel, elle s'approcha de moi et me mis de l'huile sur tout le corps, puis me donna une robe blanche, qu'elle m'aida a enfiler. J'étais une Déesse.... et au moment même ou Isis me mit cette robe, Fanny dit tout haut, « oh, je te vois dans une grande robe blanche », ouah sa vision était la mienne. Quelque peu bouleversée je pris cela comme un immense cadeau et une opportunité pour continuer a comprendre ce qu'Isis venait là me donner comme message.
Une fois les « constellations » terminée nous décidâmes de déjeuner. Fanny, assise a l'autre bout de la table, soudain, me regardant, me dit « c'est drôle, lorsque je te regarde ce n'est pas ton visage que je vois » « ah et quel visage vois tu ? » lui demandai je « celui de St Thérèse de Lisieux » me répondit elle, je ne savais pas quoi dire, ma Très Sainte Patronne, St Thérèse de Lisieux se montrait là pour me dire que j'étais dans la bonne voie, que je devais rester dans la confiance totale en Dieu, que c'était bien Sa Volonté et qu'il me fallait continuer ce chemin.

J'étais et nous étions toutes très émues, les larmes coulèrent de nos yeux, puis Colette, « mon ange de la voiture et de la garde robe », s'absenta un instant et revint en tenant dans ses mains un paquet qu'elle me tendit.... elle m'expliqua alors qu'au mois de Juin elle avait senti en elle le besoin impérieux de confectionner ce qui se trouvait dans ce paquet, elle savait que ce n'était pas pour elle, mais elle savait aussi qu'elle « devait » l'emmener aux rencontres des Gardiennes des 13 lunes à chaque fois qu'elle s'y rendrait et qu'on lui indiquerait le moment ou elle devrait en faire cadeau.

J'étais très émue de ce cadeau supplémentaire, cette femme, ces femmes m'avaient déjà tellement offert d'elles mêmes. Mais lorsque j'ouvris le paquet et que je vis ce qui se trouvait a l'intérieur je sentis en moi une « explosion d'humilité et de gratitude envers Dieu, envers tous et toutes ».
Il s'agissait d'une grande robe blanche avec une petite ceinture argentée, accompagnée d'un boléro en voile. Les larmes coulèrent, l'émotion était si forte, je recevais dans la matière, la confirmation de ma vision, c'était inouï et pourtant c'était vrai, vraiment là, dans mes mains, je tenais ma robe de Déesse donnée par Isis, par Dieu lui même.

Bien évidement, cette robe est très exactement à ma taille a tout point de vue.

Un miracle, un miracle de plus donné, offert par l'amour de Dieu pour que j'accepte et comprenne combien Il est partout en toutes choses, matérielles et spirituelles indissociablement, définitivement et que j'offre au monde, que je témoigne de cela au yeux du monde.

Lorsque j’eus rangée précieusement ma robe après l'avoir essayée, j'entendis le « ding ding » de mon portable qui me ramenait vers la réalité dont j'avais été « extirpée » quelques heures, je pouvais a présent retourner dans le monde.... Dieu m'avait dit ce qu'il voulait me dire et je lui rends grâce Éternellement.

Durant ce séjour chez Colette et Philippe ma fidèle amie Marida viendra m'amener le châle de Jerusalem, et à mon retour, ma si tendre et douce Nathalie m'offrira une bouteille d'huile d'argan bio pour le corps....
Quand a la panne de ma voiture elle était due a l'alternateur dont les deux petites « mâchoires » ne se touchaient plus, une fois ces deux éléments resserrés et mis en contact, tout était réparé...

Voilà Seigneur, je me suis ouverte, et je te rends Grâce, ma vie t'appartient en tout point, chaque atome de ce que je suis est Toi. Tu m'as expliqué là, montré, prouvé que chacun de nous est Dieu et Déesse et que moi aussi je le suis.

Je t'aime Seigneur,
Ta Servante Marie Thérèse

Soyez bénis et merci de votre indulgence pour les fautes éventuelles.

Votre Servante
Marie Thérèse




8 commentaires:

  1. Bonjour Marie-Thérèse,

    Que c'est bon de te lire, toutes ces expériences, ces messages, c'est mag(n)i(fi)que!
    J'ai eu des frissons de joie en te lisant.
    Je suis heureuse de te savoir en paix, en harmonie, en foi et amour :-)
    C'est drôle, ce matin en me levant j'ai pensé à toi, Julie m'avait expliqué ce que tu traversais, ce n'était pas vraiment de l'inquiétude pour toi, enfin si, un peu quand même ;-) je suis allée voir sur ton facebook si tu y avais posté quelque chose, il n'y avait rien de neuf au moment où j'y étais...tu as posté ton billet quelques minutes après que j'ai quitté ton profil.Anecdotique peut-être mais ce genre de pré-sentiment m'arrive de plus en plus souvent. Comme si j'avais senti tes pensées, au moment où tu écrivais ton statut, où est-ce ton énergie qui m'est parvenue d'une façon ou d'une autre? une sorte de connexion. Ce sont là les Mystères et tu m'as, aujourd'hui, apporté de la magie, ou plutôt mis cette magie en lumière. Tout ça pour dire que, de te lire m'a rappelé d'avoir foi :-)
    Merci pour ce partage d'expérience, merci pour ce R-appel, Marie-Thérèse, sois bénie.

    Coraline de Belgique :-)

    RépondreSupprimer
  2. Chère Marie-Thérèse,

    Je vous remercie d'avoir partagé toutes ces expériences et transformations que vous avez vécues, et je suis ravie d'apprendre que vous avez le petite Thérèse pour patronne, c'était vraiment une âme très pure et une très grande Sainte.
    Je vous ai consulté à deux reprises en Mai-Juin et j'étais loin de me douter de tout ce que vous viviez. J'espère que vous ne m'en voulez pas de n'avoir pu reprendre contact au mois d'Aout ni par la route ni par le telephone, rien ne voulait fonctionner, je suppose que ça ne devait pas se faire à ce moment là :-)
    Je vous souhaite de tout coeur de retrouver une nouvelle maison en Bretagne, et je me demandais ce qu'est advenu de votre chienne et de tous ses chiots, j'espère qu'ils ont tous des familles...
    Bien à vous
    Sinziana

    RépondreSupprimer
  3. Merci et merci encore de toute cette lumière.

    RépondreSupprimer
  4. MEerci pour cette merveilleuse histoire. Je me souvenais de quelques épisodes dont tu m'avais parlé, mais les relire m'a rappelé que l'amour est partout, en tout, et qu'il "suffit" (c'est simple et très dur à la fois) d'ouvrir très grand son cœur !!! Merci pour tout, j'espère que tu te portes bien - d'ailleurs, pourquoi ne serait-ce pas le cas ? !

    Cassandre

    RépondreSupprimer